Conseil National de la Statistique : Mention très bien pour l’INS!

Le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire n’a pas tari d’éloges à l’endroit de l’INS au regard des efforts fournis pour assurer la coordination du SNIS.

Cette année encore, et comme par le passé, Louis Paul MOTAZE, le Ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, a sacrifié au rituel ; celui de présider personnellement le Conseil National de la Statistique, organisé à Yaoundé le 14 décembre 2017 à 9h. Ponctuel, comme à ses habitudes, le Président du Conseil était, avec le DG/INS et son adjoint l’un des premiers arrivé sur le lieu de l’évènement. Et c’est finalement autour de 9h30mn que le MINEPAT prononcera son allocution, quelques minutes seulement après son entrée dans la salle des travaux. Son propos est venu fixé le cap de la session, dont le point d’encrage était l’assurance de la qualité des données statistiques. À ce titre, il a déclaré : « l’adoption des projets de textes devant régir l’activité statistique au Cameroun, proposé par le Conseil National de la Statistique consacrera cette volonté d’une production statistique axée sur la qualité.

Je profite de cette occasion pour vous convier à faire usage des multiples documents de normalisation dont dispose le système, lors de la réalisation de toute étude statistique à caractère officiel ». Après lecture du compte rendu.

Plénière de la session.

De la session précédente, des exposés relatifs à la mise en oeuvre de la SNDS2, au suivi des indicateurs des ODD, à la présentation de la Page Nationale Récapitulative des Données, à l’état d’avancement du Cadre National d’Assurance Qualité et aux différentes opérations de recensements (RGE2, RGPH4, RGAE), ont été présentés. .

Au terme de ces présentations, le MINEPAT a chaleureusement félicité le DG/INS au sujet de la PNRD et a recommandé que cette initiative soit vulgarisée auprès du plus grand nombre. Il a également encouragé Joseph TEDOU a avancé dans le sens d’assurer la qualité des données statistiques. A la suite des échanges, le Conseil a recommandé au Secrétariat Technique d’intégrer, dans la version finale du programme, les activités de toutes les administrations et institutions publiques. En outre, il a recommandé que chaque administration, le cas échéant, transmette à l’INS, avant la fin de l’année 2017, tous les amendements portés au rapport sur l’état de mise en oeuvre de la SNDS2 et sur le programme de travail triennal 2018 – 2020. Il a également prescrit une revue à mi-parcours de la SNDS 2015-2020 à l’effet de l’actualiser pour tenir compte du document de stratégie intérimaire du DSCE et des nouveaux défis qu’imposent l’agenda 2030 des Nations Unies et l’agenda 2063 de l’Union Africaine. S’agissant du projet de rapport national sur la situation de référence des ODD en 2016, le Conseil a exhorté son Président à saisir le Gouvernement à l’effet de solliciter un financement adéquat pour la finalisation de ce rapport ainsi que pour la production d’une synthèse sur la situation de référence des indicateurs des ODD au Cameroun. A la suite des échanges, le Conseil a recommandé au Secrétariat Technique d’intégrer, dans la version finale du programme, les activités de toutes les administrations et institutions publiques. Le Conseil a ensuite recommandé que le Gouvernement, à travers le MINEPAT, priorise les ODD afin que la SNDS, dispositif statistique de suivi/évaluation de leur mise en oeuvre, dans son actualisation, aligne les activités statistiques retenues suivant les priorités gouvernementales. Le Conseil a exprimé sa satisfaction quant aux efforts facilitant l’accès aux données statistiques, grâce à la plateforme Open Data de dissémination ou de diffusion des données, notamment la Page Nationale Récapitulative des Données (PNRD) qui est accessible à partir du site web de l’INS suivant le lien : http://nso.cameroon.opendataforafrica.org/nsdp. le Conseil a-t-il recommandé au Secrétariat Technique de finaliser, dans les meilleurs délais possibles, les documents techniques du CNAQ. Le Conseil exhorte son Président à bien vouloir organiser une session extraordinaire à l’effet d’examiner et d’adopter tous les outils et documents techniques, ainsi que le projet de décret devant rendre obligatoire l’application du CNAQ dans la production des statistiques officielles. .

A l’issue de ces présentations, le Conseil a exhorté le Gouvernement à mobiliser les ressources nécessaires pour le bouclage de toutes les grandes opérations de recensement en cours. Ce faisant, il a remercié le DGA d’Afristat et le représentant de Statistiques Canada pour leur accompagnement en vue de doter le Cameroun d’un cadre d’assurance qualité fiable. .

Contraint de se retirer, compte tenu de son agenda complet, Louis Paul MOTAZE a confié la suite des travaux au Secrétaire Général du MINEPAT. Examinant le projet de décret rendant obligatoire la nomenclature des formations, .

Participation active des membres.

Le SG/MINEPAT a ouvert les débats pour solliciter les observations des uns et des autres. D’aucuns ont réagi au sujet de la formulation de l’acte en lui-même et d’autres sur l’inventaire des formations concernées. Le président de séance a tout de même adopté le projet de décret sous réserve de la prise en compte des observations. Les travaux du Conseil se sont achevés à 13h, sur un ton de satisfaction générale.



Your opinion interests us to better satisfy you!

1. 
What areas of statistics are you interested in?
2. 
Are the statistical data/publications you need available?
3. 
Are you satisfied with the statistical data/publications you have found?
4. 
How do you find access to data and publications?
5. 
General hints