Note sur l’évolution des prix à la consommation finale des ménages à Douala en février 2020

En février 2020 et comparativement au mois de janvier 2020, l’Indice des Prix à la Consommation finale des ménages (IPC) progresse de 0,2%, après une baisse 0,2% le mois précédent. Ce rebond provient surtout de la hausse des prix des transports (+0,7% après -0,4% le mois précédent), des produits alimentaires (+0,2% après -0,4% le mois précédent) ainsi que du logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles (+0,3% après +0,1% le mois précédent)
Par rapport à la même période en 2019, le niveau général des prix augmente en février 2020 de 2,4%, tout comme le mois dernier. Cette hausse provient en grande partie de l’augmentation des prix des produits alimentaires (+4,2% après +5,5% le mois précédent), des articles d’habillement et chaussures (+3,1% comme le mois passé), des restaurants et hôtels (+2,9% après +2,5% le mois précédent) ainsi que des transports (+1,6% après +1,0% le mois précédent).
En moyenne sur les douze derniers mois, le niveau général des prix augmente de 2,4%, au même rythme qu’en janvier 2020. L’inflation observée ce mois provient surtout du renchérissement des prix des produits alimentaires (+4,6% comme le mois passé), des restaurants et hôtels (+4,1% après +4,2% le mois précédent), des biens et services divers (+4,6% comme le mois passé), ainsi que des articles d’habillement et chaussures (+3,4% comme le mois passé). A l’opposé, les prix du logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles reculent de 0,9% après une baisse de 1,0% en janvier 2019.
Le taux d’inflation sous-jacent se situe à 2,1%. Les tensions inflationnistes observées à Douala n’ont donc pas été seulement entretenues par les produits frais (+6,8%). Les prix de l’énergie quant à eux reculent de 4,9%. Par ailleurs, les prix des biens importés ont progressé de 2,8% et ceux des produits locaux de 2,3%.

Télécharger le document


Survey is loading...